• Abonnez-vous aux actualités de la C2A
 > Eau potable > De l'eau de qualité au robinet

De l'eau de qualité au robinet

Analyse de l'eau du robinet

CONTACT
Direction de l'eau potable
46 avenue des Îles
74000 Annecy
Tél. : +33 (0)4 50 33 89 30
Fax : +33 (0)4 50 51 81 55
eau@grandannecy.fr

À TÉLÉCHARGER
L'eau et le plomb
L'eau et les nitrates
L'eau et la dureté
Implantation des ouvrages et origine de l'eau distribuée

L'eau, une ressource très règlementée.

L'eau du robinet est l'un des produits alimentaires les plus contrôlés.
Des analyses approfondies effectuées en toute indépendance par des laboratoires agréés attestent en permanence de sa qualité. Les caractéristiques de l'eau, y compris son goût et sa saveur, sont vérifiées depuis la ressource jusqu'aux robinets des usagers, à toutes les étapes de la chaîne de production et de distribution.
L'eau distribuée dans notre bassin de vie provient d'un milieu naturel préservé et surveillé. Le niveau de sûreté sanitaire est donc très apprécié par les habitants et envié des communes alentours.

C'est au niveau européen que sont définies les normes qui encadrent la qualité de l'eau. Régulièrement actualisées au gré des connaissances scientifiques acquises, les normes, basées sur des recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), imposent des limites de qualité qui conduisent notamment à rechercher régulièrement la présence de nombreuses substances chimiques indésirables dans l'eau.

Les tests effectués sur l'eau du robinet permettent de détecter :
» d'éventuels risques sanitaires pour le consommateur (paramètres microbiologiques et détection de substances indésirables ou toxiques) ;
» d'éventuels dysfonctionnements des installations de traitement qui pourraient être à l'origine d'inconfort ou de désagrément pour l'usager.

Minéralisation moyenne de l'eau du Lac d'Annecy
  • Calcium : 50,6 mg/l
  • Magnésium : 4 mg/l
  • Sodium : 2,7 mg/l
  • Potassium : 0,7 mg/l
  • Bicarbonates : 166 mg/l
  • Sulfates : 6,5 mg/l
  • Chlorures : 4 mg/l
  • Nitrates* : 1,2 mg/l
    [comparaison avec quelques unes des eaux embouteillées françaises de réputation avérée »» Evian : 3,8 / Volvic : 6,3 / Vittel : 4,6 / Thonon : 8 / Source de la Doye Les Neyrolles : 2,5 / Vals (eau gazeuse) : inférieur à 1]

Les nitrates et les pesticides peuvent être présents dans l'eau de boisson qu'elle soit embouteillée ou non. La teneur maximale admissible pour les nitrates dans l'eau est fixé à 50 milligrammes par litre. 90 formes de pesticides sont mesurées. La concentration mesurée doit être inférieure à 0,5 mg/l (microgramme/litre).

* Les nitrates, formes oxydées de l'azote, sont naturellement présents, à de faibles teneurs, dans les eaux superfcielles ou souterraines. L'usage immodéré d'engrais azotés participe à l'augmentation continue des teneurs en nitrates dans les ressources en eau. Les épandages diffus, les sources ponctuelles de pollution comme le rejet des eaux usées domestiques ou industrielles peuvent également contribuer à la dégradation du milieu.
Ces dérivés ont la faculté d'oxyder le sang, réduisant de ce fait le transport de l'oxygène vers les tissus, touchant principalement les nourrissons et les jeunes enfants.

La qualité de votre eau

C'est le Préfet qui exerce l'autorité sanitaire en matière d'eau potable. L'Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes définit annuellement le programme des analyses, détient les résultats et élabore le bulletin annuel sur la qualité de l'eau obligatoirement joint à votre facture. Elle produit régulièrement un rapport détaillé sur la situation sanitaire des eaux distribuées en Haute-Savoie.

Finalement, peut-on boire l'eau du robinet ?

A cette question souvent posée, on peut répondre que préférer l'eau du robinet, c'est choisir un produit sûr. En outre, c'est une manière d'imposer le respect des règles qui s'appliquent à la protection des ressources en eau et de notre environnement. Mais, c'est également, faire un geste supplémentaire pour la planète en limitant la fabrication de bouteilles en plastique dont l'emploi présente de nombreux inconvénients :
- consommation de matières premières à usage éphémère ;
- circulation de camions pour le transport de l'eau sur des distances importantes ;
- coût élevé de l'élimination des emballages vides même en cas de recyclage.

Tout Méli Mélo - Démêlons les fils de l'eau [Websérie]
TOUT MÉLI MÉLO - DÉMÊLONS LES FILS DE L'EAU © Graie, Media Pro // Une Websérie drôle et décalée pour parler du sujet très sérieux de l'eau éditée et produite par l'association GRAIE (dont est membre la C2A), avec Jacques Chambon et Franck Pitiot, les Merlin et Perceval de la série Kaamelott !
Pour plus de réponses à vos questions sur l'eau, retrouvez-nous sur eaumelimelo.org.
Partenaires fondateurs : Laboratoire LGCIE DEEP - INSA de Lyon, Grand Lyon La Métropole, ONEMA, Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse, Fondation Terre d'Initiatives Solidaires, Naturama, Sciences et Avenir. Et aussi : le PRSE2 - Plan Régional Santé-Environnement 2 (ARS, DREAL et Région Rhône-Alpes), la Roannaise de l'eau et Grenoble-Alpes Métropole.